22 Dec 2011

Christmas at uni...

I'm home, so the blog is going to be quite slow over the next two to three weeks... Happy holidays to each and everyone of you!

12 Dec 2011

SC#10 | Jamie's mince pie cookies

I've been almost three weeks without recipes on here! I must have some kind of strange illness. I'm then taking a break inbetween writing essays and helping Mrs Chef (a.k.a Laura) cooking our flat Christmas dinner to post this delicious recipe that I found in the Christmas issue of Jamie's cooking magasine...

Makes about 40+
- 250g unsalted butter, softened
- 140g sugar
- 1 egg yolk
- Grated zest of 1 clementine
- 300g flour
- 1x411g jar fruit mincemeat
- I added 1tbsp of baking powder

Preheat the oven to 180C.
Beat the butter and sugar together in a large bowl until creamy. Add the egg yolk and clementine zest and beat again to combine. Sift in the flour then fold through most of the mincemeat and stir until the mixture starts to come together.
Pull off little biscuit-sized clumps of dough, space them evenly on baking trays lined with greaseproof paper. Dot a little of your save mince meat on top of each cookie. Pop in the oven for about 10mns, until they're golden but still doughy in the middle.
The batter can be frozen instead if you want to keep some for later!


Ca fait presque trois semaines que je n'ai pas posté de recettes ! Je dois avoir attrapé un truc. Je vais donc faire une pause entre l'écriture de mes disserts et l'opération j'aide Mme Chef (a.k.a Laura) à cuisiner notre repas de Noël des colos pour poster cette recette pour des cookies délicieux que j'ai trouvé dans le dernier numéro du magasine de cuisine de Jamie Oliver.

Pour environ 40 cookies :
-250g de beurre doux mou
- 140g de sucre
- 1 jaune d'oeuf
- Zestes d'une clémentine
- 300g de farine
- 1 pot de 411g de mincemeat (la mincemeat est une mixture typiquement anglaise, à base de saindoux, pommes, fruits secs, et épices, et qui sert à faire des mince pies. J'imagine que ça se trouve en France en épiceries anglaise...?)
- J'ai ajouté une cuillère à soupe de levure chimique

Préchauffer le four à 180°C.
Battre le beurre et le sucre dans un grand saladier jusqu'à ce que le mélange soit crémeux. Ajouter le jaune d'oeuf et les zestes de clémentine et fouetter le tout. Ajouter la farine petit à petit puis presque toute la mincemeat ; mettre ce qui reste de côté. Mélanger jusqu'à ce que le mélange soit vaguement homogène.
Faire des petits tas de pâte et les placer régulièrement et bien séparés sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson. Etaler un peu de mincemeat sur chaque cookie. Mettre au four pour environ 10mns, jusqu'à ce que les cookies soit dorés mais encore tendres au milieu.
La pâte peut être congelée si vous préférez les garder pour plus tard :)

10 Dec 2011

It's never too late for a Christmas wish list...

You might have noticed, I have a burning love for lists. Also, I have a burning love for procrastination, which explains why I suddenly stopped working on my essay, thought about something else to do, and went for this article.

Back to the point. A third thing I love massively is... Christmas. I'm a sucker for December. From December 1st, I turn into an elf. I only listen to Christmas songs (here is my playlist for this year), I get my mini Christmas tree out of the cupboard and have it standing proudly on my desk, I spend hours lovingly staring at my advent calendar... Also, I decorate. I decorate a lot. At home, we would have a full day of turning the house into Santa's freaking place. Alas, this year, this will only happen next week. I've been going a bit mental here though; I've got (fake) sprigs of holly, garlands and ribbon chains all over my room-- and even in the bathroom.

I am therefore going to share my festive mood with you... by sharing my Christmas wish list!

- Pretty masking tape from mt.

- All sorts of cake tins like those I saw in Lakeland. Also, this Deco Pen.

- A custom calligraphy stamp from paper pastries.

- Mumford & Sons's Sigh No More, because I can't stop listening to it.

- Pretty jewellery from UO and Forever 21.

- A poster of London from orkposters.

- A sewing machine.... Old, small, basic, I don't case. My stitches look terrible :(

- Reindeer skirt from UO... Perfect Christmas outfit!

- An Instax mini. Yes. One more camera.

- Plenty of nail polishes. OPI and American Apparel are my favourites, Santa!

- A piggy bank.

- Unlimited funds for The Hummingbird Bakery & Ben's Cookies.

I could go on for ages, but I'm afraid this essay really needs to be written... So, you tell me what you want for Christmas, while I go... pretend I'm working and really keep on crafting (that's a word. yup.) more Christmas surprises!


Trad française à venir :)

5 Dec 2011

10 things from home I miss the most.

I went to spend the week-end at my friend Millie's. We left on Friday afternoon, along my flatmate Laura, spent an hour in the train, and found ourselves in Oxford. And then, something weird happened.

We got into a car.

That was the first of the many strange things that we experienced over the week-end. Let me explain: being in a car isn't weird in itself. But the last time we had been in a car was... two months ago for me. There are many other things that we don't do, can't do, or miss because of living in halls. This week-end in a real homey home reminded me of them.

1. Having a sofa. The feeling we got, sitting on a sofa, watching TV, a glass of wine in hand? Priceless. I am going to spend so much time lying on a sofa over the Christmas holidays...
2. A dishwasher. Having a meal at uni is synonym of washing up. Sooo muuuuch washing up. It never ends. I miss having a nice little machine which does it for me.
3. Silence. As I mentioned before, London never sleeps. This makes it hard for me to sleep.
4. Sleeping in a comfy double bed. Note the presence of two adjectives. Beds at uni aren't made of stone, but it's not that fun either. And they're SMALL.
5. Cooking basics. When I want to make a cake, I always end up missing an ingredient, or having to buy something really expensive (talking to you here, nutmeg and cloves) that I'll use only once. It was easier back home!
6. Speaking of food, I miss 'real' food, i.e. a meal made by my mom/my dad which doesn't involve toast nor wafer-thin ham, 25p pasta or disgusting mushroom 'soup in a cup'.
7. Being in a car. Or rather, being able to go places without having to use my Oyster card/walking.
8. French food. Nothing much to say apart from BREAD AND CHEESE I MISS YOU SO, SO MUCH.
9. Living in a place that isn't opened by a magnetic card.
10. And last but not least... I miss my family and friends ! See you guys in...

(This is a screenshot. It will not change. I'm sorry. I'm too lazy to find an actual widget.)

Reader, comment and tell me what YOU miss!

Je suis allée passer le week-end chez mon amie Millie. Nous sommes parties vendredi après-midi, avec également ma coloc Laura, nous avons passé une heure dans le train, pour nous retrouver à Oxford. Et là, quelque chose d'étrange est arrivé.

Nous sommes montées dans une voiture. 

C'était la première d'un grand nombre de choses bizarres qui nous sont arrivées durant le week-end. J'explique : être dans une voiture n'est pas bizarre en soi-même. Mais la dernière fois que nous avions mis un pied dans une voiture remontait à... deux mois pour ma part. Il y a un certain nombre de choses que nous ne pouvons pas faire, que nous ne faisons pas ou qui nous manquent parce qu'on vit en résidence étudiante. Ce week-end passé dans une vraie petite maison me les a rappelées.

1. Avoir un canapé. Ce que nous avons ressenties, assises sur un canapé, un verre de vin à la main ? Ca n'a pas de prix. Je vais passer touuut mon temps allongée sur le canapé pendant les vacances de Noël...
2. Un lave-vaisselle. A la fac, manger est synonyme de vaisselle à faire. Touuuuut le teeeemps de la vaisselle. Ca ne s'arrête jamais. Avoir une gentille petite machine qui fait ça à ma place me manque terriblement.
3. Le silence. Comme je l'ai mentionné précédemment, Londres ne dort jamais. Ce qui ne m'aide pas à dormir, moi.
4. Dormir dans un lit double et comfo. Notez la présence de deux adjectifs. Les lits à la fac ne sont pas durs comme de la pierre, mais c'est pas la joie non plus. Et ils sont ETROITS.
5. Des basiques pour cuisiner. Quand j'ai envie de faire un gâteau, il me manque toujours un ingrédient, ou alors je suis obligée d'acheter quelque chose de particulièrement cher (c'est à vous que je parle, muscade et clous de girofle) que je n'utiliserai qu'une fois. C'était plus facile à la maison !
6. En parlant de nourriture, la 'vraie' nourriture me manque, j'entends par là des repas préparés par Maman ou Papa et qui n'incluent ni toast, ni jambon ultra fin, pâtes à 30cts ou soupe aux champignons en sachet dégueu.
7. Etre dans une voiture. Ou plutôt, pouvoir me déplace sans avoir à sortir mon Oyster card/marcher.
8. La cuisine française. Pas grand chose à dire à part PAIN ET FROMAGE VOUS ME MANQUEZ TROP TROP BEAUCOUP.
9. Vivre dans un endroit qui ne nécessite pas une carte magnétique pour rentrer.
10. Et le meilleur pour la fin... Ma famille et mes amis me manquent ! On se revoit dans...

(Ceci est une capture d'écran. Les chiffres ne vont pas bouger. Désolée. La flemme de trouver un vrai widget.)

Lecteur, commente et dis-moi ce qui TE manque à toi !

2 Dec 2011

Hello December...

I'm off for a week-end in Oxford... and leave you with my favourite song for the best month of the year!


Je m'en vais en week-end à Oxford... et je vous laisse avec ma chanson préférée pour ce début du meilleur mois de l'année !

25 Nov 2011

Discovering Britain: Afternoon tea

Today was a special day... My friend Courtney turned 18! It was the perfect occasion to do something nice and original... and British! We went for a traditional Afternoon tea: not far for Leicester Square, this 'secret' tea room is hidden above a pub. It is by literally going through the bar that you will find yourself in the cutest little place ever... // Aujourd'hui était un jour spécial... Mon amie Courtney fêtait ses 18 and ! C'était l'occasion rêvée de faire quelque chose de sympa, original... et anglais ! Nous sommes allées prendre un Afternoon tea traditionnel : pas loin de Leicester Square se cache au-dessus d'un pub ce salon de thé 'secret'. Il faut littéralement traverser le bar pour vous retrouver dans l'endroit le plus mignon du monde...

We decided to go all the way British: we forgot about the money and went for the ultimate Afternoon tea experience. Each of us had a cup of tea, served in a lovely teapot, along with milk and sugar. As for the food, we all had a selection of sandwiches, a cupcake, a scone served with clotted cream and jam and a slice of cake... // Nous avons décidé d'aller British à fond : nous avons fermé les yeux sur la dépense et choisi l'expérience Afternoon tea ultime. Chacune de nous a eu une tasse de thé, servi dans une adorable théière, avec du lait et du sucre. En ce qui concerne la nourriture, nous avons toutes pris une sélection de sandwiches, un cupcake, un scone servi avec de la clotted cream et de la confiture, et une tranche de gâteau...

 Everything was fantastic, with every detail carefully studied: fresh flowers on each table, ancient mirrors, delicate porcelain cups and even 20s music... // Tout était fantastique, et chaque détail étudié avec attention : des fleurs fraiches sur chaque table, des miroirs anciens aux murs, de délicates tases de porcelaine et même de la musique des années 20...

Katie & Keshini                                  Johanna     .

We ended up walking to Covent Garden... Everything was so Christmasy! // Nous avons fini par nous balader jusqu'à Covent Garden... Noël est partout ! 

Happy birthday again Court! :)

Soho's Secret Tea Room, above the Coach & Horses, 29 Greek St, London.

A few pictures of reading week

Rivington Street

It's already Christmas on Oxford Street...

Arty night at the British museum with Laura

Installation of clay animals made by the visitors

21 Nov 2011

SC#9 │ More pumpkin extravaganza: pumpkin & gorgonzola risotto

Risotto sounds very italian and mysterious. It's actually not that hard to make. And it's tasty. And it's warm. And there's (almost) always cheese in it. Aaaah, cheese.

Serves 4:
- 500g pumpkin deseeded, unpeeled and diced in small cubes
- 1 leek cut in half lengthwise and thinly chopped
- 230g risotto rice (type arborio)
- 1L vegetable stock
- 2 tbsp olive oil
- 1 garlic clove thinly chopped
- 2 tbsp butter
- Gorgonzola to your liking

Preheat oven at 180°C. Dispose the pumpkin on an oven tray, drizzle with olive oil et roast in the oven for 30mns.
Heat the stock in a saucepan until very small bubbles appear.
Melt the butter in another saucepan on high heat. Once melt, add the leek and garlic to the saucepan. Cook for 4-6mns, stirring occasionally, until the leek softens; it shouldn't be brown though. Add then the rice to the pan, stir a bit and add 1-2 ladlefuls of stock. Stir constantly until the rice totally absorbs the stock. Then add some more stock. Repeat until all the stock is used.
Mix in the pumpkin, stir in as much Gorgonzola as you like, and serve immediately!


Le mot risotto sonne très italien et mystérieux. Ce n'est en fait pas si dur à cuisiner. Et c'est délicieux. Et c'est chaud. Et c'est (presque) toujours à base de fromage. Aaaah, le fromage.

Pour 4 personnes (ou 4 repas si t'as pas d'amis avec qui partager) :
- 500g de potiron épépiné, épluché et coupé en petits cubes
- un poireau coupé dans le sens de la longueur et haché finement
- 230g riz à risotto (type arborio)
- 1L de bouillon
- 2 càs d'huile d'olive
- une gousse d'ail hachée finement
- un bon morceau de beurre
- du Gorgonzola à loisir

Préchauffer le four à 180°C. Mettre les cubes de potiron sur une plaque recouverte de papier cuisson, arroser avec l'huile d'olive et faire rotir au four pendant 30mns.
Faire chauffer le bouillon jusqu'à ce que se forment de petites bulles.
Faire fondre le beurre dans une casserole à haute température. Une fois fondu, y ajouter le poireau et l'ail. Faire cuire 4-6mn en remuant régulièrement ; le poireau doit être fondant mais pas brun. Ajouter le riz à la casserole, remuer un peu, puis ajouter une à deux louches du bouillon. Mélanger constamment jusqu'à ce que le riz absorbe complètement le bouillon. Y ajouter alors une à deux louches du bouillon et répéter l'opération jusqu'à épuisement du bouillon.
Mélanger les cubes de potiron au risotto, y ajouter le gorgonzola et servir immédiatement !

19 Nov 2011

Discovering Britain: the food

I've had the idea of doing a series entitled 'Discovering Britain' for a while, but I have been LAZY. However, nothing could hold me that long from making a post about more food. (I have no idea how this blog came to revolve that much around food. It's scary. Really.)

There's this legend around the world saying that British food is horrible. No offense, I'm just stating it the way we know it. It's just a stereotype. Or is it? What is actually English food? To be perfectly honest, I didn't really know. My knowledge of it was summed up to disgusting packed lunches from when I came here on school trips, and scones/crumpets/other sweet stuff.
Even though I haven't eaten that much real British food myself, because I've mostly made my own food, I can attest of what my British flatmates have been eating. I guess it qualifies as British food. So, here it goes.

What do British people really eat, and is it horrible?
- The average British eats TOAST. ALL THE TIME.
- And there's nothing he loves more than stuff ON toast. I've been making fun of my flatmates for that, because they eat everything on toast. Beans on toast. Mushrooms on toast. Scrambled eggs on toast. Mashed potatoes on toast. Jacket potato on toast. Beans on jacket potato on toast. And don't you dare say that you're having 'mushrooms on toast' if your mushrooms are next to the toast. They better be on the effing toast. That's just the way they roll.
- Baked beans are no myth. They do eat them quite often. With cheese on top. And on top of toast.
- Mashed potato is the go-to when they don't really know what to eat. This or scrambled eggs.
- The British likes mayo. He will eat a lot of mayo. With all kinds of stuff. Including pizza or curry. Ew.
- Pies are quite common. They can be filled with meat, potatoes, cheese, vegetables, and are often eaten with vegetables.
- They drink tea with their meal. And tea is always drunk with milk. When I asked for a black tea at the shop, I got some weird looks.
- Marmite. Eeeww, marmite. You either love it or hate it. I hate it.
- The only cheese around is cheddar, with the occasional cream cheese and mozzarella.
- The Sunday roast brings people together; we had one during our first week, and everyone I've met had one as well in their flat. Although I didn't seen any mint sauce, they seemed to get quite excited about that. I think it used to exist in France as well (see blanquette du dimanche) but it's gone off. No one from my generation would be able to make a blanquette anyway.
- Curry is almost a national dish.
- Gravy. Aaaah, gravy. They make it from granules. It's thick, browny and smelly. That's something I'm not trying.

That's for what sounded new or strange to me. (They of course also eat food my French self was used to. I've seen more pasta than I had ever seen in my life (that's probably because we're broke though), pizzas, cereals and milk, salads, sausages and peas, and cakes.) Now, it might sound weird, but it doesn't look that bad. I guess what we think we know of others' cultures is always only a part of the reality, if not absolutely untrue. It's true that to me, nothing can compare to French gastronomy. However, I would recommend you to give British dishes a chance. You could be surprised :)

(Note: NOTHING in that post is meant to be offensive or 100% true. This is all a nice pleasant joke. Please keep that in mind ;)


Cela fait quelque temps que j'ai envie de faire une série appelée "Discoverving Britain" (A la découverte de la Grande-Bretagne) mais j'avais la FLEMME. Cependant, rien ne pourrait me retenir plus longtemps d'écrire un post à propos de nourriture. (Je ne sais vraiment pas comment ce blog s'est retrouvé à parler autant de nourriture. C'est flippant. Vraiment.)

La légende raconte que la nourriture anglaise est horrible. Je ne dis pas ça méchamment, je ne fais que dire ce que tout le monde pense. Ce n'est qu'un stéréotype. Ou est-ce plus que ça ? Et qu'est-ce qu'exactement la nourriture anglaise ? Pour être vraiment honnête, je n'en étais pas trop sûre. Ma connaissance se résumait aux packed lunches dégueux des voyages scolaires, et aux scones/crumpets/autres trucs sucrés. Bien que je n'ai pas mangé tant de vraie nourriture anglaise que ça, vu que j'ai le plus souvent cuisiné mes propres repas, je peux témoigner de ce que mes colocs anglais mangent. J'imagine que ça rentre dans la catégorie nourriture anglaise. Alors, allons-y.

En vrai, qu'est-ce que les anglais mangent, et est-ce si terrible ?
- L'anglais moyen mange des TOASTS. CONSTAMMENT. (comprendre : pain de mie grillé.)
- Et il n'y a rien qu'il aime plus que de la nourriture SUR un toast. Je me moque souvent de mes colocs à cause de ça, parce qu'ils mangent tout sur du toast. Baked beans sur toast. Champignons sur toast. Oeufs brouillés sur toast. Purée sur toast. Jacket potato (pomme de terre au four) sur toast. Baked bans sur jacket potato sur toast. Et mieux vaut ne pas dire que vous avez mangé des champignons sur un toast si les champignons étaient à côté du toast. Ils ont intérêt d'être sur le p… de toast. C'est comme ça et pas autrement.
- Les baked beans ne sont pas un mythe. Ils en mangent effectivement assez souvent. Avec du fromage dessus. Et sur un toast.
- L'écrasée de pomme de terre est le truc à faire lorsqu'ils ne savent pas vraiment quoi manger. Ca ou des oeufs brouillés.
- L'anglais aime la mayo. Il mange beaucoup de mayonnaise. Avec plein de trucs différents, et même parfois de la pizza ou un curry. Berk.
- Les tourtes sont assez courantes. Elles peuvent être farcies à la viande, aux pommes de terre, au fromage, aux légumes… mais le combo gagnant est quand même au steak et à la bière. On les mange souvent avec des légumes.
- Ils boivent du thé avec leur repas. Et on ne boit pas de thé sans lait. Quand j'ai demandé un thé "noir" au café, on m'a regardé bizarrement.
- La marmite. Yeeeeuk, la marmite. Soit tu l'aimes, soit tu la détestes. Je la déteste.
- Le seul fromage dans le coin c'est du cheddar, avec les occasionnels cream cheese et mozzarelle.
- Le Sunday roast (rôti du dimanche) rapproche les gens ; on en a fait un pendant notre première semaine, et tous les gens que j'ai rencontrés en ont fait un aussi avec leurs colocs. Même si je n'y ai pas vu de sauce à la menthe, ils avaient l'air assez excités. Je pense qu'une chose équivalente existait auparavant en France (je pense à la blanquette du dimanche) mais ça a disparu. Personne de ma génération ne saurait cuisiner une blanquette de toutes façons.
- Le curry est presque un plat national.
- La gravy. Aaaah, la gravy. Cette sauce de viande affreuse. Ils la préparent en utilisant des granulés. C'est épais, marron et ça sent fort. S'il y a bien quelque chose que je ne vais pas tester, c'est ça.

Voilà pour tout ce qui m'a paru nouveau ou bizarre. (Evidemment, ils mangent aussi des choses auxquelles ma française personne était habituée. J'ai vu plus de pâtes que jamais dans ma vie (mais c'est probablement parce qu'on est tous fauchés), des pizzas, des céréales avec du lait, des salades, des saucisses avec des petits pois, et des gâteaux.) Certes, tout ça pourrait paraître louche, mais ce n'est pas si terrible. Je crois que ce qu'on pense savoir des cultures des autres n'est qu'une partie de la réalité, voire même totalement faux. Il est vrai que pour moi, rien n'arrive à la cheville de la gastronomie française. Néanmoins, je recommanderais de laisser une chance à la cuisine anglaise. Vous pourriez être surpris :)

(Note : RIEN dans ce post ne doit être considéré comme méchant ou 1000% vrai. Tout ça n'est qu'une charmante petite blague. Ne l'oubliez pas ;)

17 Nov 2011

SC#8 │ Best ever pumpkin soup

Last week was reading week here (read: class-free week when we're supposed to work and write essays but actually don't). A lot of my friends went home for either a couple of days or the whole week, leaving me sad and alone. BUT, my amazing flatmate Laura came back with a fabulous cookbook. This week has thus been pumpkin week.
Although I hate when it gets cold, because it gets cold, I also love it because it means soup. And I love soup. So I made this AMAZING pumpkin soup. Honest: it's the best soup I've ever had. Sorry, Mom.

Very slightly adapted from the book "easy comfort food" published by Ryland Peters & Small
Serves 4-6:
- 75g unsalted butter
- 1 small to medium onion, roughly chopped
- 1 carrot, finely chopped
- 1 garlic clove, peeled and crushed
- 1 kg pumpkin, de-seeded, peeled and cut into cubes
- 2-3 tbsp clear honey
- 3 sprigs of sage
- 750ml vegetable stock
- 75ml double cream

Melt the butter in a large lidded saucepan or casserole. Add onion and carrot, stir, cover, cook over low heat for about 5mns. Add the pumkin, honey and sage, stir, replace the lid and cook very gently for about 10mns.
Then pour in the stock, bring to the boil and cook for 10 more minutes until the vegetables are soft (be careful to check the carrots, they're harder). Then turn off the heat, leave the soup to cool slightly, remove the sage and sieve the soup. RESERVE the liquid!
Put some of the cooked vegetables in a food processor/blender/big bowl and get your hand-blender out (let's be honest, we're students). Blend for a bit, then add in some of the reserved liquid. Blend. Transfer the smooth purée to a clean pan, and repeat until all your vegetables and liquid have been turned into a purée.
Bring then the soup to the boil; stir in the cream without boiling further. Season, and serve - preferably with crisp bread or buttered toast!


La semaine dernière était pour nous la 'reading week' (comprendre : semaine sans cours censée nous servir à travailler et écrire nos essays mais en fait non). La majorité de mes amis sont rentrés chez eux pour quelques jours ou même la semaine entière, me laissant seule et désespérée. MAIS, ma fantastique coloc Laura est revenue avec un livre de recettes fabuleux. Cette semaine a ainsi été une semaine potiron.
Je hais cette saison, parce qu'il commence à faire froid, et je n'aime pas qu'il commence à faire froid, mais en même temps, froid = soupe. Et j'adore la soupe. J'ai donc préparé cette déliciiiiieuse soupe au potiron ! Je me dois d'être honnête : c'est la meilleure soupe que j'ai jamais mangée. Désolée, Maman.

Très légèrement adapt du livre "easy comfort food" aux editions Ryland Peters & Small.
Pour 4-6 personnes :
- 75g de beurre doux
- 1 oignon de taille moyenne, grossièrement haché
- 1 carotte, finement hachée
- 1 gousse d'ail, épluchée et écrasée
- 1 kg de potiron, épépiné, épluché et coupé en cubes
- 2-3 càs de miel
- 3 branches de sauge
- 750ml de bouillon de légumes (mélanger 1L d'eau bouillante avec un cube de bouillon de légumes/Kubor)
- 75ml de crème fraiche épaisse

Faire fondre le beurre dans une grande casserole à couvercle. Ajouter l'oignon et la carotte, mélanger, couvrir et cuire à feu doux environ 5mns. Ajouter le potiron, le miel et la sauge, mélanger, couvrir et cuire doucement 10mns.
Ajouter le bouillon, porter à ébullition et cuire 10mns jusqu'à ce que les légumes soient tendres (checker les carottes qui sont plus dures que le potiron).Retirer du feu, laisser la soupe refroidir quelques minutes, retirer la sauge et passer les légumes à la passoire. RESERVER le liquide !
Verser une partie des légumes dans un robot/mixeur/grand bol et sortir le mixeur à main (soyons honnêtes, nous sommes étudiants). Mixer un peu, y ajouter un peu du liquide. Bien mixer et verser la purée dans une poele propre. Répéter jusqu'à ce que tous les légumes et le liquide soient utilisés.
Porter la soupe à ébullition, y ajouter la crème fraiche sans plus faire bouillir. Assaisonner er servir - de préférence avec du pain grillé ou des toasts beurrés !

13 Nov 2011

SC#7 │ End of the week cheesy mushrooms

Saturday night, didn't feel like cooking, opened the fridge. I had mushrooms and cream cheese left. Inspired by Emma's stuffed mushrooms (Emma is my favourite food blogger, all she makes looks fabulous), I decided to make something out of that.

Cheesy mushrooms, for one:
- mushrooms to your liking, big ones would be better but mine were pretty small
- enough cream cheese to stuff them
- about 1/4 of a medium sized onion
- some milk

Saute the chopped onions in a pan with a tea spoon of oil. Meanwhile wash the mushrooms cut off stalks. When the onions are done, mix them with the cream cheese, no more than a tablespooon of milk, salt and pepper. Lower down the heat to medium and gently put the mushrooms in, heads down. Let them fry for 3-4 mns, then carefully stuff each of them with the cheese. Cook for 2-3mns more. Eat!

Optional: sprinkle with herbes de provence or italian seasoning.


Samedi soir, pas envie de cuisiner, coup d'oil dans le frigo. Il me restait des champignons et du cream cheese. Inspirée par les champignons farciss d'Emma (Emma est ma blogueuse cuisine favorite, tout ce qu'elle cuisine a l'air fantastique), j'ai décidé d'en faire quelque chose.

Champignons fromagers, pour une personne :
- champignons, autant que souhaité, c'est mieux s'ils sont gros mais les miens étaient petits
- assez de cream cheese (type Saint-Moret) pour les farcir
- à peu près 1/4 d'un oignon de taille moyenne
- un peu de lait

Faire sauter les oignons hachés dans une poile avec une cuillère à café d'huile. Pendant ce temps, laver les champignons et retirer les pieds. Quand les oignons sont prêts, les mélanger avec le cream cheese, pas plus d'une cuillère à soupe de lait, du sel et du poivre. Mettre la poele sur température moyenne et y déposer les champignons, tête en bas. Laisser frire pendant 3-4 mns, puis les farcir délicatement avec le fromage. Laisse cuire 2-3mns de plus. Bon appétit !

Optionnel : saupoudrer des herbes de provence sur les champignons.

11 Nov 2011

Touristic week-end #2

Last week-end, I spent the day with one of my friends from home who was on holidays in Britain. We used that opportunity to go to the British Museum where we both had never been! Here are some pictures I took there.


Le week-end dernier, j'ai passé la journée avec un de mes amis français qui était en Angleterre pour les vacances. On a profité de l'occasion pour aller au British Museum où ni l'un ni l'autre n'étions jamais allé ! J'y ai pris quelques photos...

La Pierre de Rosette - Rosetta Stone

London 2012 medals

This is obviously not the British Museum, but M&M's World in Leicester Square.
Ceci n'est évidemment pas le British Museum mais M&M's World à Leicester Square.